Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - Moebius

Damien Taymans

Cynique mais pas inique, Moebius privilégie au dénouement tragique un sauf-conduit par la prise de conscience de cette perversion sexuelle. Malgré son statut bestiaire (aucune ligne de dialogue dans le film, tout en râles et grognements), l’humain se voit offrir un chemin pour sa propre rédemption et son élévation spirituelle. Après avoir fortement tailladé la chair, Kim Ki-Duk permet aux plaies de se cautériser. Dès lors, Moebius dépasse certains de ses travaux antérieurs et se montre moins "primitif" qu’il n’y paraît...

Samuël Tubez

Visuellement pas folichon et exerçant une certaine répétitivité, Moebius s’avère néanmoins aussi radical de par son propos mêlant émasculation, inceste, sado-masochisme et religion qu’expérimental de par sa forme dénuée de tout dialogue. Kim ki-duk démontre une fois de plus qu’il est passé maître dans la façon d’ébranler les esprits (et pas que).

Quentin Meignant

Le choc de l’année ! Kim Ki-Duk prouve une nouvelle fois son aptitude à dérouter et à pousser le spectateur dans ses derniers retranchements. Sur base d’une histoire WTF de phallus, le metteur en scène donne vie à un ensemble SM d’une incroyable froideur. Le tout met mal à l’aise, tant au niveau du fond que de la forme.

Alan Deprez

Kim Ki-duk franchit un nouveau palier dans la glauquitude et la peinture d’un quotidien malaisant. Moebius travaille au corps les thématiques de l’inceste et des liens du sang, illustrées de manière très frontale et sans aucun dialogue. Certains trouveront cela stérile et prétentieux, tandis que d’autres salueront la radicalité de la démarche de l’auteur de The Isle, qui ne laisse personne indifférent. C’est juste dommage que l’ensemble soit moins maîtrisé que son dernier chef-d’œuvre en date, l’éprouvant Pieta...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage