BIFFF 2017

BIFFF ON STREAM - Free Fire

Sébastien Brunclair

Pas toujours à l’aise dans le domaine de l’action, Ben Wheatley et sa collaboratrice de toujours Amy Jump compensent en enchaînant les punchlines bien senties, faisant de ce Free Fire un film où les vannes sont beaucoup plus mortelles que les balles.

Samuël Tubez

Trop de balles perdues dans ce long gunfight criblé de punchlines qui tuent et servi par des acteurs ultra charismatiques. Tout cela est amusant mais un brin répétitif, parfois brouillon dans la gestion de l’espace et plus que limité sur le fond.

Quentin Meignant

Ce Ben Wheatley "en mode Reservoirs Dogs" remplit sa part du travail en proposant un panel d’acteurs de qualité et un script certes peu original, mais bien ficelé et brillant par nombre de punchlines de choix. Le tout aurait été carrément jouissif si les personnages avaient été caractérisés de manière plus tarantinesque et que les gunfight ne paraissaient pas si brouillons...

Alan Deprez

Comme du Guy Ritchie en moins poseur. Ben Wheatley en retrouve par instants l’audace des débuts et cette logorrhée incessante tout ce qu’il y a de plus british. Cela étant, c’est assez vain et on a souvent du mal à cerner les enjeux de cette fusillade ou la position des différents protagonistes (qui tire sur qui ?). En émerge un Sam Riley impérial, dans la peau d’un loser accro à la dope et au langage fleuri.

Damien Taymans

Guy Ritchie vs Tarantino : ça envoie des bastos dans tous les sens et ça dézingue à coups de punchlines bien senties. Tous les personnages sans exception s’avèrent irrésistibles. Pourtant, Wheatley pèche par excès : le spectateur se perd dans cet immense hangar, ne parvient plus à discerner qui tire sur qui et se lasse au final de cet échange incessant de pruneaux.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Kodoku : Meatball Machine
2017
affiche du film
Night of Something Strange
2016
affiche du film
Bloodlands
2017
affiche du film
From a House on Willow Street
2016
affiche du film
The Mermaid
2016
affiche du film
Vanishing Time: A Boy Who Returned
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage