Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - Espectro

Quentin Meignant

Interminable malgré son heure et demi, Espectro souffre surtout d’une bande son effroyable, stridente et continuelle qui vient saper les rares effets de mise en scène... Pénible !

Damien TaymansGIF

Espectro, à force de louvoiements et d’actionnements des traditionnelles grosses cordes (il ne s’agit plus ici de ficelles), voit sa flamme s’éteindre progressivement. Un film en demi-teinte alors qu’il possédait d’indéniables atouts comme l’aura d’une Paz Vega (The Spirit) littéralement habitée et quelques très belles séquences cauchemardesques (celle de la baignoire remplie de sang).

Seb BrunclairGIF

Remake ou pompage ? Toujours est-il que cet Espectro reprend à la lettre la plupart des éléments vus dans le colombien Al final del espectro, présenté au BIFFF en 2007 (voilà qui ne nous rajeunit pas), déjà pas fameux à la base. Ces considérations mises à part, le film ne capte jamais vraiment l’attention, la faute à des scènes de vidéosurveillance qui ne dépareilleraient pas dans un Paranormal Activity et une utilisation maladroite d’éléments fantastiques jamais nécessaires. Heureusement que Paz Vega sauve quelque peu la mise.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Jessie
2017
affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage