BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - Deathgasm

Alan Deprez

Une comédie néo-zélandaise hilarante, qui joue intelligemment avec l’imagerie et les fétiches de la culture black metal. Par contre, c’est évident que ça parlera surtout aux fanboys coutumiers de cet univers, même si l’humour potache et le gore contenteront les autres.

Quentin Meignant

Des métalleux qui réveillent l’esprit d’une entité démoniaque et ouvrent la porte des enfers sur leur petite ville : l’idée avait de la gueule. Mais avoir de la gueule ne suffit pas : malgré une première partie où la caractérisation brillante des personnages et les scènes cocasses s’enchaînent, le tout se complaît ensuite dans une indigence et une suffisance scénaristique rarement vue.

Damien Taymans

En terme de péloche horrifico-loufoque, la Nouvelle-Zélande a fourni bien plus inspiré et les hommages à Bad Taste montrent que ce cadet envie fortement quelques-uns de ses aînés. Passé une mise en place assez drôle, Deathgasm n’a plus grand chose à offrir, si ce n’est une foule d’effets gore et de gros clins d’œil à tendance libidineuse.

Samuël Tubez

Entre bis et z assumé, un délire métal généreusement drôle, gore et déviant.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ouija: les origines
2016
affiche du film
Synchronicity
2015
affiche du film
Les animaux fantastiques
2016
affiche du film
Mademoiselle
2016
affiche du film
Second Origin
2015
affiche du film
Independence Day: Resurgence
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage