Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - Confession of murder

Damien TaymansGIF

A travers l’iconisation du meurtrier devenu une légende grâce à la publication de ses confessions, le malaise d’une société entièrement soumise au prêt-à-penser télévisuel surgit et, avec elle, l’absence totale du moindre sens moral. Mais le miroir déformant appliqué au monde coréen se noie dans un autre miroir, celui aux alouettes qu’on a de moins en moins d’envie de plumer...

Alan DeprezGIF

Le thriller coréen présente de plus en plus tous les symptômes d’un genre en bout de course et "Confession of Murder" en est le parfait exemple. Beaucoup trop long - voire interminable - et bavard, le film se repose néanmoins sur un scénario brillant (le jeu de dupes marche à plein régime), mais pousse les scènes d’action au-delà du point de rupture et de toute vraisemblance. Il y a des limites à la suspension d’incrédulité...

Seb Brunclair

Un thriller coréen qui peine à se trouver une réelle identité, coincé entre un thriller de facture classique et un grand spectacle hollywoodien parsemé de courses-poursuites invraisemblables. Pourtant, le film fait preuve d’une telle énergie, renforcée par une interprétation impeccable, qu’il se révèle au final assez attachant. Sans compter la vision acerbe de la célébrité et de l’omniprésence des médias en toile de fond plutôt bien vue.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage