BIFFF 2015

BIFFF ON STREAM - Burying the Ex

Damien Taymans

On a vu tandem plus inspiré que celui composé par Yelchin et Greene. Néanmoins, cette zombédie convainc grâce à quelques side-kick loufoques (le demi-frère) et des dialogues drôlissimes. Ce court méritait clairement de devenir un long...

Quentin Meignant

Une entame très compliquée qui laisse penser que Joe Dante s’est fait "happer" par la réputation et l’effet de mode entourant deux de ses comédiens principaux (Anton Yelchin et Ashley Greene). Une mort et une renaissance plus tard, le cinéaste signe un retour amusant, ultra-référentiel et parfois bien trash. Du ciné comme on l’aime et un film idéal pour une ouverture qui ouvre l’appétit.

Alan Deprez

Pétillant, enlevé et bourré d’humour, Burying the Ex signe le (joli) retour aux affaires de Joe Dante. Et Alexandra Daddario est délicieuse. L’œuvre idéale pour l’Ouverture d’un BIFFF que l’on espère de haute tenue.

Seb Brunclair

Les premières minutes laissent craindre le pire, mais c’était sans compter sur de bonnes intentions et un bon lot de répliques qui claquent (merci au sidekick étonnamment drôle). Joe Dante signe une zomcom prévisible mais finalement plutôt attachante. Il n’en fallait pas plus pour motiver de belle manière les troupes présentes à l’ouverture du BIFFF.

Samuël Tubez
On a connu Dante plus inspiré, plus fou, plus caustique. Néanmoins cette zomcom sympathique fonctionne plutôt bien grâce à ses quelques dialogues savoureux et ses personnages (dont son héros) geekoïdes séduisants (Alexandra Daddario, miam !). Et puis, il y a toujours cet incorrigible amour communicatif des B’movies qui suinte à chaque plan !

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage