BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - Bahubali : the Beginning

Seb Lecocq

En matière d’action et de péripéties, Bahubali est tout sauf chiche et, une fois la machine lancée, elle ne s’arrête plus. S.S Rajamouli, certainement pour une meilleure exploitation internationale du film, expurge son œuvre de toute scène chantée ou dansée ; ce qui, soyons honnêtes, ôte un peu de son charme et de son « exotisme » à cette fresque épique. Pourtant, la romance entre Bahubali et Avanthika, joués respectivement par l’athlétique Prabhas et la ravissante Tamanna, aurait été propice à l’une ou l’autre envolée à l’eau de rose comme l’Inde sait si bien les faire. Un peu dommage, mais on ne va pas bouder son plaisir pour si peu alors que le film déborde d’une étonnante vitalité. Plein de sève, Bahubali dans son berceau bandait déjà comme un taureau…

Samuël Tubez GIF

Un blockbuster made in India qui étale toute sa kitscherie et sa grandiloquence. On ne s’ennuie pas trop et on s’amuse devant le portnawak omniprésent, mais ça s’avère tout de même sacrément gavant !

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Attraction
2017
affiche du film
Tunnel
2016
affiche du film
Message from the King
2016
affiche du film
Child Eater
2016
affiche du film
On l'appelle Jeeg Robot
2015
affiche du film
Get Out
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage