BIFFF 2017

BIFFF ON STREAM - Autopsy of Jane Doe

Quentin Meignant

Attendu comme l’un des fleurons du festival, le film d’Andre Ovredal n’a pas vraiment déçu avec une première partie tout simplement passionnante. Si celle-ci ne pouvait se prolonger - malheureusement -, le cinéaste parvient néanmoins à retomber sur ses pattes en revisitant un mythe bien connu des fantasticophiles, le tout avec une certaine originalité et une belle patte. Après un Troll Hunter qui réinventait le found footage, Ovredal pose enfin sa caméra et prouve qu’il sait réellement capturer de belles images.

Sébastien BrunclairGIF

Un sacré pétard mouillé, dont la très bonne première partie cache en fait un film d’horreur trop classique, relativement efficace mais à mille lieues d’exploiter l’énorme potentiel de son pitch très prometteur.

Damien Taymans

Après un beau petit tour des festoches de France et de Navarre, le dernier Ovredal débarque avec son histoire d’autopsie sous forme d’enquête. Étonnamment, c’est durant la première partie qu’Autopsy of Jane Doe se montre le plus convaincant, abordant par la suite des thématiques plus classiques qui en amenuisent la portée. Heureusement, le dernier acte lui se montre suffisamment sombre pour rattraper la mise.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Attraction
2017
affiche du film
Tunnel
2016
affiche du film
Message from the King
2016
affiche du film
Child Eater
2016
affiche du film
On l'appelle Jeeg Robot
2015
affiche du film
Get Out
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage