BIFFF 2016

BIFFF 2016 - Retribution, pression bancaire sans limite

Premier long-métrage de feu pour Dani de la Torre !

Auréolé d’une sacrée réputation après un véritable triomphe aux Goya Awards (meilleur montage, meilleur son), Retribution, aka El Desconocido, premier long-métrage de Dani de la Torre (sacré pour cela comme le nouveau débutant par le cercle des scénaristes ibères), était attendu de pied ferme au BIFFF hier soir.

Plein de promesses, ce thriller fait désormais sans conteste partie des favoris pour l’obtention d’une récompense dans sa catégorie. Le métrage suit Carlos, un banquier aux pratiques peu scrupuleuses, qui prend place dans sa voiture avec ses enfants juste avant qu’un inconnu ne l’appelle. Ce dernier affirme qu’une bombe est placée sous chacun des sièges. Croyant à une mauvaise blague, Carlos se rend vite compte que l’individu dit vrai et que lui et ses enfants vont vivre la journée la plus mouvementée de leur existence.

Entrant clairement dans la veine du thriller espagnol qui, ces dernières années, a livré quelques uns des plus beaux efforts du genre, Retribution se la joue clairement à l’américaine, avec une action et une tension de tous les instants, tandis que s’égrainent les quelques éléments d’une intrigue mystérieuse.

Survitaminé, le métrage offre aux spectateurs un spectacle de tous les instant tout en développant l’ambiance d’un huis-clos en pleine ville. Incapables de sortir de leur véhicule, les personnages principaux évoluent, physiquement et mentalement, vers un état de chaos quasi total, tandis que le machiavélisme du scénario fait mouche. Campés par d’excellents interprètes - avec l’exceptionnel Luis Tosar en héros et figure de proue -, les protagonistes ne peuvent que susciter l’empathie du public, alors que l’ennemi - très longtemps invisible - distille ses ordres. Une fois ce dernier démasqué, l’action ne s’arrête pas pour autant, donnant même lieu à une petite critique des pratiques de certains "puissants" et faisant écho à la crise économique qui a frappé l’Espagne de plein fouet.

Intelligent et haletant, Retribution est un thriller comme on en voit peu et qui, au fil de son développement, parvient à garder une certaine "fraîcheur" en vue d’un final spectaculaire. Un must-see indéniable et un grand favori pour l’obtention d’une récompense amplement méritée en fin de festival.

Quentin Meignant

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Blood Father
2016
affiche du film
Nerve
2016
affiche du film
Les Visiteurs - La Révolution
2016
affiche du film
Dernier train pour Busan
2016
affiche du film
Les dents de la mer 4: la revanche
1987
affiche du film
Les dents de la mer 3
1983

Concours

Sondage