Critique de film

pub

Automaton transfusion

"Automaton transfusion"
affiche du film

Trois adolescents se retrouvent face à eux-mêmes dans une ville infestée de zombies.

pub


Trailer - Automaton transfusion (2006)
Par : Damien Taymans
Bande-annonce AUTOMATON TRANSFUSION VOST ( trailer Automaton Transfusion) - wideo
Sortie vente : septembre 2009

Les critiques à propos de ce film

Critique de Automaton transfusion - Zombie-movie énergique mais sommaire
Par : Chroniqueurs
Tags : Zombies

Par Nicore

Malgré son budget plus qu’étriqué (30000 dollars pour neuf jours de tournage), ce Automaton transfusion n’en demeure pas moins un "zombie movie" très énergique et agrémenté de scènes gores étonnantes qui viennent compenser une intrigue largement simpliste.
Le script suit les déboires et la lutte pour survivre de quelques lycéens confrontés à une invasion de zombies affamés ayant envahi leur ville.

Après une séquence d’introduction déjà très graphique suivant un jeune interne ayant du mal à s’habituer à son travail dans la morgue d’un hôpital, entrée qui offre au métrage sa première victime lors d’une scène très visuelle, le métrage s’installe brièvement dans le "film de campus" pour nous présenter ses principaux personnages. En l’occurrence trois lycéens ordinaires, Tim, Scott et Chris ayant plus ou moins maille à partir avec l’élite du lycée que fréquente Jackie, la petite amie de Chris partagée entre son amour pour celui-ci et ses amis. Mais heureusement, cette présentation ne traîne que peu en longueur, en plus entrecoupée par une seconde amorce de l’invasion à venir avec cet élève hirsute qui s’en prend à un professeur pour le mordre), et divise rapidement l’intrigue en deux segments différents. D’un côté Jackie se rend à une fête dans une maison en retrait en compagnie de ses amis, tandis que Chris et ses deux comparses prennent la route pour un concert en ville dans un bar, laissant quand même le temps au film de continuer à avancer d’autres scènes d’attaques éparses, prémisses qui permettent également au réalisateur de s’essayer aux fausses alertes hélas bien facilement anticipables.

Ensuite le métrage suit ses deux sous-intrigues en parallèle, pour voir Chris, Tim et Scott s’inquiéter de ne croiser personne sur la route à une heure de grande affluence avant de pénétrer dans la ville déserte et d’être attaqués aux abords du bar leur servant de destination et dans lequel ils n’ont que le temps de s’enfermer avant que les zombies ne fassent le siège de l’endroit. Pendant ce temps-là, Jackie assiste à une fête classique, laissant l’auteur apporter quelques touches d’un humour pas franchement drôle avant que les zombies n’attaquent, pour une séquence bien sanglante et donnant lieu à quelques réjouissances gores originales et très graphiques (la mâchoire arrachée, par exemple) mais laissant Jackie réussir à se cacher dans les toilettes sans être tuée ni contaminée.

Le gros point négatif du métrage reste son intrigue, facile et guère originale qui se contente de puiser ses idées ici ou là pour en tirer des situations laissant forcément un arrière-goût de "déjà-vu", telle cette entrée dans la ville désertée qui rappelle l’entame du Jour des morts-vivants de Georges A. Romero, tandis que l’énergie et la "vitalité" des morts-vivants est directement issue de la vigueur zombiesque de L’armée des morts. A de trop rares exceptions, les petits effets de surprise tentés par le réalisateur tombent à plat et le spectateur nourrit régulièrement l’impression d’avoir une longueur d’avance sur les personnages, procédé qui plombe ainsi l’éventuel suspense tout en réduisant à néant les quelques passages essayant de véhiculer une tension qui ne monte hélas jamais.

Mais heureusement, cette intrigue simpliste et prévisible se voit largement compensée par la volonté de l’auteur de donner à son métrage une énergie de tous les instants, en ne laissant aucun répit aux personnages et au spectateur pour multiplier les rebondissements sans aucun temps mort, passant d’une action à l’autre rapidement et ne s’attardant jamais sur des considérations morales ou psychologiques des personnages (même si cela aurait pu donner un peu d’ampleur à des protagonistes bien lisses) pour une succession de séquences d’action bien souvent sanglantes et ne lésinant pas sur les plans gore démonstratifs portés par des effets spéciaux impeccables, et même si ces scènes peuvent donner quelque peu l’impression de verser dans la redite (les repas des zombies). Les personnages, guère fouillés, ne se démarquent pas de l’habituelle bande de jeunes souvent servie dans le genre, des djeunz qui n’arrivent pas à devenir attachants, malgré une certaine volonté du réalisateur, avortée par des situations trop faciles (les brimades des "BCBG" du lycée) et des sentiments à peine esquissés qui certes ne viendront pas ralentir l’action mais qui aurait pu permettre au spectateur de s’impliquer davantage dans l’intrigue, et ce même si l’interprétation est ici largement cohérente, avec de jeunes acteurs parvenant à expliquer leur colère ou leur rage dans ce combat à l’issue plus qu’incertain.

La mise en scène du réalisateur (dont c’est le premier long métrage) est bien entendu vive et dynamique, mais hélas les mouvements de caméra aléatoires et trop saccadés viennent régulièrement gêner la lisibilité des séquences et laissent l’empreinte d’une inexpérience parfois trop prégnante. Les effets spéciaux, versant surtout dans le gore franc et direct, puisque les maquillages des zombies ne sont qu’entraperçus, s’avèrent largement convaincants et osent des choses étonnantes (surtout à la vue du budget du métrage) pour quelques plans mémorables et servent ainsi le métrage de façon exemplaire en venant en plus très régulièrement inonder le film de façon sanglante et démonstrative.

Automaton transfusion parvient quand même à tirer son épingle du jeu grâce à son énergie débordante et par la qualité de ses effusions sanglantes volontaires qui viennent quelque peu compenser les aléas d’une intrigue sommaire !

Commentaires sur le film

Du sang du sang du sang

0 etoiles

Le sang, j’aime ça ! Donc j’ai adoré Automaton transfusion ! A part ça, c’est clair que c’est pas LA révolution, loin de là ! Le scénar est même digne du pire des nanars !

28 novembre 2008 à 20:11 | Par Masterman
Horriblement nul.

2 etoiles

daube Daube !

Je n’ai vraiment pas aimé ce film, la seule chose qui me fait mettre 2 étoiles ce sont les scènes gores qui sont assez réaliste, même si ça devient parfois malsain (Le zombie arrachant le fœtus d’une femme).
A part ça, les dialogues sont niais & stupides, j’ai du compter au moins 56.298 "putain" pendant le film, les acteurs ne sont pas attachants (à vrai dire, qu’ils crèvent j’en avais rien à faire),
Je dois quand même avouer que pour un budget de 300k dollars d’après ce que j’ai pu lire, ça reste assez bien, j’espère juste que la suite sera un peu mieux (Oui, il y aura une suite, même 2) et qu’ils disposeront d’un peu plus de budget pour nous offrir quelque chose de plus... construit.

22 août 2009 à 21:08
En resumé une bande d’etudiant tres con a foiré le film

0 etoiles

daube Daube !

La plus grosse daube de l’année 2009, boucherie a voir eclaté au oinj entre potes surement, mais stéreotypé a fond, aucunne originalité, je suis super déçu, c’est le genre de film, où on se dit mais pourquoi sont-il aussi con, je vous conseille plutôt le film ZombieLand qui est un peu mieux.

13 octobre 2009 à 15:10 | Par Bêtise humaine

1 etoiles

film trot flout pire qu’ un dvx raté

26 octobre 2009 à 14:10

1 etoiles

daube Daube !

Franchement, j’suis pas difficile en ce qui concerne les film gores, mais là celui ci est vraiment chiant, les scènes gores pas top !! A regarder si on a plus de somnifères !

17 avril 2010 à 18:04 | Par MissZubro

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 14312 photo 14313 photo 14314 photo 14315 photo 14316 photo 14317 photo 14318 photo 14319 photo 14320
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017