Critique de film

pub

L'Ascenseur

"De Lift"
affiche du film

Quatre morts. Tel est le bilan de l'incompréhensible accident survenu dans un ascenseur. Un dépanneur en vérifie le mécanisme. Aucune anomalie ne semble entraver la bonne marche de l'appareil. Les jours suivants, les victimes se succèdent...

pub


Trailer - L’ascenseur (1984)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de L’ascenseur - Prenez plutôt l’escalier…
Par : Damien Taymans

Premier métrage de Dick Maas, le Néerlandais et premier succès dans une filmographie très peu étoffée. L’Ascenseur reçut le Grand Prix du festival d’Avoriaz, aujourd’hui remplacé par celui de Gérardmer, distinction suprême dans le genre fantastique en terre hexagonale. Et pourtant, la concurrence était rude puisque le métrage était en compétition avec le Christine de John Carpenter et Dead Zone de David Cronenberg, au point que l’accessit crédité à l’oeuvrette de Maas en perd avec le recul toute légitimité. Toujours est-il qu’après ce succès, friands d’amasser quelques dollars, les Américains ont tenté de détourner le résident du plat pays qui est le sien pour réaliser un remake de son film, plan que Maas n’acceptera que quinze ans plus tard pour signer L’Ascenseur, niveau 2.

Pour effrayer ses spectateurs, Dick Maas décide de placer comme protagoniste un ascenseur tueur, choix relativement critiqué à une époque où les objets meurtriers ne sont pas encore à la mode. Mais l’option s’avère payante puisqu’à partir de ce succès, le genre se verra de plus en plus peuplé des ces grille-pains assassins et de ces couteaux électriques meurtriers. Pourquoi avoir opté pour un ascenseur ? Le cinéaste voulait frapper fort avec un objet qui se situe au centre du quotidien du commun des mortels. Historiquement parlant, le choix est légitimé par les récents innovations technologiques et esthétiques qui viennent d’être mises au point le concernant, une course à l’avancée scientifique qui vise inéluctablement à doter l’engin d’une célérité incomparable au détriment que la sécurité (toujours plus haut, plus rapide, plus fort). Utilisant la peur grandissante d’usagers sceptiques, Maas met en route sa machine macabre et donne raison aux nombreux claustrophobes qui préfèrent les bonnes vieilles marches des escaliers.

L’explication du succès tient également beaucoup aux scènes que nous offre le Néerlandais. Une décapitation particulièrement perverse, un aveugle plongé dans un puits sans fond, des séquences novatrices qui usent et abusent du peu de marche de manoeuvre laissée par cet objet pour le moins commun. A côté des dits moments d’effroi relatifs, le film s’avère relativement pauvre, mettant en scène des personnages au profil maladroitement tracé qui évoluent dans une histoire plus que simpliste. Mais, à son corps défendant, il faut souligner que Maas fait tout de ses petites menottes : déjà à la réalisation, c’est également lui qui est l’auteur du scénario et de la musique… Une ubiquité qui l’eût presque poussé à incarner lui-même la machine infernale.

Malgré des moyens limités, le cinéaste livre en fin de compte un métrage sympathique qui offre quelques scènes de suspenses réussies mais ne peut toutefois pas se targuer d’être irréprochable.
Enfin, bon, évitez quand même d’en prendre un dans les prochains jours. Dans le cas contraire, la rédaction ne pourra pas être tenue responsable des sévices infligés.


Oeuvres liées :

L'ascenseur niveau 2 (2002)


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 14091 photo 14092 photo 14093 photo 14094 photo 14095 photo 14096 photo 14097 photo 14098 photo 14099
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage