Critique de film

pub

L'Armée des Morts

"Dawn of the Dead"
affiche du film

Personne ne peut expliquer comment tout cela est arrivé, mais ce matin, le monde n'est plus qu'un immense cauchemar. La population de la planète se résume désormais à une horde de morts-vivants assoiffés de sang et lancés à la poursuite des derniers êtres humains encore en vie. Après avoir miraculeusement réussi à s'échapper de son quartier, Ana Clark se barricade avec un petit groupe de survivants dans un centre commercial. André et sa femme enceinte, Michael, et Kenneth, officier de police, vont tout faire pour rester vivants. Alors que dehors, la situation est de pire en pire, à l'intérieur, il faut aussi faire face aux peurs et aux démons de chacun. Contre les morts-vivants qui tentent par tous les moyens de pénétrer le centre, la petite communauté, peut-être le dernier bastion de l'humanité, va devoir résister à l'horreur. Bientôt, les vivres et les munitions manqueront et les mauvaises surprises se multiplient...

pub


Trailer - L’armée des morts (2004)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

L’armée des morts - Un excellent remake !
Par : Quentin Meignant
Tags : Zombies

Zack Snyder a décidé de relever le défi : réaliser un remake du plus grand chef-d’œuvre d’un réalisateur légendaire, Zombie de George A. Romero. Ceci peut paraître carrément suicidaire et aurait très bien pu coûter sa carrière à un jeune réalisateur méconnu et inexpérimenté. Mais c’était sans compter sans le bon goût de ce dernier qui, sans surpasser l’œuvre originale, nous offre un merveilleux moment de gore et de suspense.

Il faut tout d’abord apprécier le fait que Snyder n’a presque pas touché au scénario original, qui était presque parfait ! Un vrai soulagement et un bonheur intense de voir en quelque sorte une version « remasterisée » d’un film mythique ! Toucher à ce scénario aurait sans doute été la pire chose qui puisse arriver à Snyder et il a été fort malin d’à peine le modifier.

Quelques petits détails apportent néanmoins un peu plus de spectacle et rendent clairement ce film purement commercial. L’accouchement de la femme d’Andre par exemple est un réel plus au niveau suspense et gore, ce qui renforce cette idée de dégoût. La scène finale (que nous ne dévoileront pas) est quant à elle tout à fait sublime et nous ne nous lassons pas de la revoir. Le casting est à la hauteur des événements et bien remis au goût du jour par rapport au changement d’époque : les marginaux de Romero sont remplacés par les enfants du ghetto d’aujourd’hui et il en va de même pour toutes les couches de notre société.

Les effets spéciaux sont de très bonne qualité et les effets gores sont d’un réalisme qui laisse parfois sans voix. Le seul gros problème est que Snyder a sans doute voulu en faire trop au point de vue du spectacle et du commercial : des zombies qui courent, on n’aime pas trop ça ! Certes, cela rend le film beaucoup plus haletant mais nous avions pris l’habitude de ces zombies lents et empruntés que nous avons vus dans tous les films sur le sujet. C’est un peu dommage que le commercial prenne ainsi le dessus sur le bon sens. En fait, c’est bien simple, la vitesse des zombies est ce qui dessert le plus le métrage car cela rend nos morts-vivants beaucoup moins lugubres et crédibles.

Hormis ces défauts, le film est d’une intensité incroyable et se laisse voir aussi facilement que le métrage signé par l’ami George. La musique renforce cette intensité et a d’ailleurs manqué de peu un prix. Il est d’ailleurs bien dommage de voir que ce film n’a reçu qu’un seul prix dans un Festival mineur. L’œuvre aurait sans aucun doute mérité beaucoup plus car c’est un véritable hommage à Romero, un des plus grands réalisateurs de l’histoire.

Un remake réussi à voir absolument ! Un moment spectaculaire à passer, un véritable plaisir !


Critique de L’armée des morts - Ils courent, ils courent les zombies !
Par : Chroniqueurs

En une nuit, le monde a changé : une épidémie se développe à la vitesse grand V et les morts vivants envahissent la planète. Une poignée de survivants se terrent dans un centre commercial afin de survivre.

Remake du film de George Romero, L’armée des morts relance la mode des films de zombies. Autant le dire tout de suite : si Zack Snyder rend hommage à son illustre modèle, en rappelant une partie du casting et en plaçant ici et là des détails que les fans de Romero se plairont à trouver, il s’en affranchit en offrant au spectateur un tout autre traitement.
En effet, là où Romero signait un pamphlet anti-consummériste, Zack Snyder livre un survival apocalyptique : car c’est bel et bien le jugement dernier que filme le réalisateur. J’en veux pour preuve le premier quart d’heure d’anthologie qui démarre dans un hopital où on entrevoit les prémices de la catastrophe pour se terminer sur la vision d’une ville passée en une nuit de la réalité à l’enfer. Générique de Johnny Cash "The man comes around" et BANG ! Le film est lancé.

Dès le début, Snyder annonce sa vision des choses : ici, les personnages doivent survivre à l’enfer ! Le grain de l’image, sa dynamique, la bande originale, l’intrigue bien évidemment, tout concourt à restituer l’atmosphère crépusculaire de fin du monde qui se dégage du métrage (ah ! Cette vision d’enfer quand les personnages regardent des zombies bruler devant eux !). Mais surtout, Zack Snyder opère un changement majeur : les zombies courent !!! Fini la démarche lente et claudicante des mort-vivants écervelés. Les zombies deviennent plus dangereux et la quete de la survie sera plus ardue ....

Les différents protagonistes du film doivent alors former un groupe forcé de s’unir dans l’adversité, et là aussi, ce ne sera pas gagné d’avance ... Les difficultés qui en découlent ainsi que le personnage charismatique interprété par Ving Rhames ne sont pas sans rappeler le premier volet de la série de Romero : La nuit des morts vivants...
Le spectateur assiste donc à l’organisation de la vie en communauté, sans que Snyder ne lui fasse oublier la menace engendrée par les zombies. cette séquence donne lieu à une scène jubilatoire empreinte d’un humour féroce : le jeu de tir sur des sosies !
Puis vient le dénouement survolté du film, où les personnages décident de fuir le centre commercial dans l’espoir de trouver un lieu épargné plus adapté à la survie de l’espèce humaine. L’épilogue se déroule pendant le générique de fin et confirme le parti-pris pessimiste du film : Quand il n’y aplus de place en enfer, les morts reviennent sur terre : et meme là, il n’y a pas assez de place pour tout le monde !

En s’affranchissant de son modèle tout en respectant ses codes, L’armée des morts s’avère etre une très bonne surprise, relançant l’intéret pour un genre qui devenait moribond ... A tel point que Romero put filmer son Land of the dead ! Merci Zack Snyder !


Oeuvres liées :

Zombie (1978)

Commentaires sur le film

4 etoiles

Snyder nous livre un film vivant et rapide qui, tout en étant proche de celui de Romero, a su offrir quelque chose de nouveau et de différent. On ne peut qu’apprécier ce film qui renouvèle Zombie sans pour autant le casser. Le défi était de haut niveau et Snyder l’a relevé amplement.

22 septembre 2008 à 15:09 | Par Haddonfield

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 14027 photo 14028 photo 14029 photo 14030 photo 14031 photo 14032 photo 14033 photo 14034 photo 14035
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage