Antoine Dechêne & Michel Delville - Le Thriller Métaphysique

16 octobre 2016 | Par : Fred Bau | Des livres

Le thriller métaphysique d’Edgar Poe à nos jours.

Titre Le Thriller métaphysique d’Edgar Allan Poe à nos jours

Directeurs de recherche Antoine Dechêne & Michel Delville

Parution 2016

Edition Presses universitaires de Liège, collection "Clinamen"

Résumé "Genre littéraire emblématique de la culture de masse, par définition trivial, qui aurait pu imaginer que le thriller, en plus de déborder sur les terrains du social, de l’idéologique, de la morale, pourrait jamais acquérir une dimension métaphysique ? C’est à un poète, un philosophe et un éminent représentant de la veine fantastique, américain de surcroît, qu’il revient d’avoir signé dans la première moitié du XIXe siècle les œuvres qui allaient constituer la « matrice narratologique » du thriller métaphysique : il s’agit de l’immense Edgar Allan Poe, avec la trilogie de Dupin, soit Le Double assassinat dans la rue Morgue, Le Mystère de Marie Roget et La Lettre volée. Dans son sillage, on retrouvera Le Faucon maltais de Hammett, La Disparition de Perec, Vente à la criée du lot 49 de Pynchon, du Beckett, du James, du Borges, du Garrétta, bref une intertextualité insoupçonnablement ramifiée." (Frédéric Saenen)

PRESENTATION DE L’EDITEUR

Ce livre s’attache à décrire un avatar singulier du roman policier d’Edgar Allan Poe à nos jours. Il en illustre la capacité d’intégrer des enjeux et considérations qui dépassent les méthodes et ambitions traditionnelles de la littérature policière eu égard, d’une part, à sa diversité et sa complexité formelle et culturelle, et, d’autre part, à l’extrême richesse de son réseau intertextuel. En envisageant un large corpus de textes littéraires, filmiques, théoriques ou encore philosophiques, cet ouvrage considère le développement du genre dans sa continuité et dans ses ruptures selon une perspective transmédiale et transdisciplinaire.

Cette dernière semble particulièrement adaptée à l’étude d’un objet qui prend sa source dans la circulation et l’interpénétration des discours littéraire, esthétique et scientifique qui caractérisent les écrits de Poe, de ses premiers contes et nouvelles à Eurêka, œuvre ultime située aux confins de l’essai philosophique, du poème en prose et du traité cosmologique.

Cette promiscuité générique et discursive fait du « thriller métaphysique » un champ de recherche transdisciplinaire par excellence. Comme son nom le laisse entendre, ce paragenre de la fiction policière apparaît comme un objet duel tiraillé entre le réel et l’idéel, le monde sensible et les espaces transcendantaux. Les textes réunis ici démontrent par ailleurs que le thriller métaphysique est ancré autant dans la représentation que dans la critique de la représentation : il pratique le plus souvent une approche autoréflexive tout en s’inscrivant dans un champ référentiel très vaste. À cet égard, ce livre n’a d’autre ambition que d’éclairer la généalogie complexe du thriller métaphysique et d’en élucider quelques cas exemplaires de la diversité des pratiques de création et de réception d’un genre aspirant au mystère de l’irrésolu et de l’inexplicable.

Antoine Dechêne est doctorant à l’Université de Liège au sein du département de langues et littératures modernes et du CIPA. Ses recherches portent sur la généalogie du récit policier dit « métaphysique ».

Michel Delville est l’auteur de Crossroads Poetics (2013), Undoing Art (avec Mary Ann Caws, 2016), The Politics and Aesthetics of Hunger and Disgust (avec Andrew Norris, 2016) et de nombreux autres ouvrages consacrés aux études interdisciplinaires dans le domaine des sciences humaines. Il a aussi dirigé, avec Luciano Curreri, une étude dédiée au Profondo Rosso de Dario Argento.

PRESENTATION DE FREDERIC SAENEN (Les Carnets et les instants)

Le thriller métaphysique, genre majeur

ACHAT EN LIGNE

Achat en ligne via le site Presses Universitaires de Liège

CONTENU DE L’OUVRAGE :

Table des matières

Antoine Dechêne et Michel Delville

Introduction

I.

John Gruesser

Manipulation, malléabilité et métafiction dans la fiction policière

Antoine Dechêne

Thriller métaphysique et récit métacognitif

Jean-Pierre Bertrand et Michel Delville

Eurêka : du poème en prose au roman métaphysique

II.

Patricia Merivale

Le Flâneur dans la ville palimpseste, villes liminales, « cartes du temps »

Lucy O’MEARA

Impossibles quêtes de savoir et d’identité dans La Disparition de Georges Perec et La Décomposition d’Anne Garréta

Susan Elizabeth Sweeney

Traces gothiques dans le roman policier métaphysique : la limière dans Vente à la criée du lot 49 de Pynchon et Identification des schémas de Gibson

III.

Sylvain Louet

La Spécularité de la culpabilité : The Wrong Man d’Alfred Hitchcock

Johan Callens

La Transcendance par le mal : Homicide, thriller tragique

Ilana Shiloh

« Boucles étranges » dans le thriller métaphysique et le film noir : le cas de Memento

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ouija: les origines
2016
affiche du film
Synchronicity
2015
affiche du film
Les animaux fantastiques
2016
affiche du film
Mademoiselle
2016
affiche du film
Second Origin
2015
affiche du film
Independence Day: Resurgence
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage