Critique de film

pub

Antarctic journal

"Namgeuk-ilgi"
affiche du film

Une équipe coréenne décide d'atteindre l'endroit le plus reculé de l'Antarctique. En marchant dans la neige immuable, ils trouvent le journal de bord d'une expédition anglaise menée quatre-vingt ans auparavant et dès lors, d'étranges événements se produisent.

pub


Trailer - Antartic journal (2005)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Antarctic Journal - Frisson d’effroi
Par : Samuel Tubez
Tags : Aventure

Voici un bien curieux film co-scénarisé par Bong Joon-Ho (The Host), interprété par Song Kang-Ho (Sympathy for Mr. Vengeance, Memories of Murder) et mis en scène par un nouveau venu : Yim Pil-Sung. Entre aventure, thriller psychologique et épouvante, Antarctic Journal est un voyage hors du commun (des mortels) qui fait froid dans le dos. Brrrrrrrrr…

Six hommes traversent l’Antarctique dans le but d’accomplir un exploit surhumain. Leur objectif est d’atteindre un « point d’inaccessibilité » plongé sous une température de -80°C. Chemin faisant, ils trouvent un étrange journal datant d’une précédente expédition menées par des anglais en 1920. Dès lors, d’étranges évènements se produisent et la tension monte de plus en plus au sein du groupe. Mais Choi, le Capitaine de cette expédition, est bien décidé à poursuivre le voyage jusqu’au bout et quoi qu’il arrive.

Avec Antarctic Journal on est très loin de The Thing ou d’un The Ring sous la neige. Jamais totalement fantastique, le film joue la carte du mystère jusqu’au bout et nous laisse à nos propres interprétations. Fantômes ? Extra-terrestres ? Hallucination collective ? Chacun peut y aller de ses supputations. Ce qui est certain, c’est que ces hommes traversent un enfer blanc et succombent les uns après les autres face à un monstre qui les enferme, les écrase, les rends dingue. Car le vrai personnage du film c’est bien lui : l’Antarctique, cette vaste étendue qui a bouffé de nombreuses vies humaines. Magnifiquement filmé, le cadre prend ainsi peu à peu possession des intrus qui foulent sa surface. Pour ne pas arranger les choses, les humains font éclater toute leur animosité, comme souvent dans les cas extrêmes. La plupart du temps psychologique, la violence éclate bel et bien, avec un résultat souvent catastrophique. Song Kang-Ho, comédien devenu incontournable, tient à nouveau ici un rôle fascinant. Le reste du casting est au diapason. L’interprétation, les images, la musique de Kenji Kawai, tout ça nous met dans un état constant d’incertitude et d’angoisse. Une peur qui n’a pas de forme si ce n’est celle de notre propre imagination.

On peut voir Antarctic Journal comme un film d’aventure qui tourne au drame avec ces hommes poussés à bout, devant lutter pour survivre ou parfois combattre leurs propres démons. Mais ce serait ignorer toute l’atmosphère et tous les petits éléments intrigants que le metteur en scène parsème ici et là. Certains spectateurs risquent probablement d’abandonner à cause du rythme très lent et de l’absence d’effets démonstratifs mais, après tout, les grandes expéditions entraînent certains sacrifices.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 13702 photo 13703 photo 13704 photo 13705
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage