News

Annabelle déprogrammé de certains cinémas !

13 octobre 2014 | Par : Quentin Meignant

L’insécurité nuit aux films de genre...

Le cinéma de genre serait-il vecteur de violences ? Telles sont en tout cas les couleuvres qu’essaient de nous faire avaler les exploitants de certaines salles de l’Hexagone.

Après la déprogrammation, voici quelques années, de nombre de films d’horreur, certains financiers français ne se cachent désormais plus et, à la moindre bagarre dans leur salle, événements avant tout dus à l’incivisme grandissant dans notre société, biffent désormais des oeuvres de genre de leur planning.

Certes, Annabelle n’est pas à proprement parler une réussite, loin s’en faut, et sa simple piètre qualité aurait pu justifier, au niveau artistique, un échelonnement des séances, mais voici qu’après Strasbourg, c’est au tour de Marseille d’annuler purement et simplement les projections.

Si le cinéma Les 3 Palmes a pris cette décision officielle après une bagarre ayant éclaté dans une salle, le cinéma du Prado a également annulé les projections pour cause de "problème technique". La machine à pop-corn était-elle tombée en panne ? Le projectionniste avait-il une bronchite ? Ces explications restent dans le secret de ceux qui, aujourd’hui, se prennent eux aussi pour des dieux de la censure...

Source : lefigaro.fr

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage