Anita Blake, tueuse de Vampires - Plaisirs coupables

20 août 2011 | Par : Damien Taymans |

Série Anita Blake - Tueuse de vampires

Titre Plaisirs coupables

Titre original Guilty pleasures

Auteur Laurell K. Hamilton

Adaptation Stacie Ritchie et Jess Ruffner-Booth

Dessins Brett Booth

Couleurs Matt Moylan et Imaginary Friends studios

Année 2007

Editeur Milady Graphics

Année d’édition 2011

Note 6.5/10

Résumé

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, c’est idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là, je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

Anita Blake, c’est pas n’importe qui. Une exécutrice de vampires, depuis sa plus tendre enfance qui s’acoquine avec quelques goules, côtoie des zombies (elle fut d’ailleurs réanimatrice de morts) et des loups-garous, parlote même avec des rats-garous, imaginez donc ! Des créatures qu’elle tolère pour autant qu’ils n’entravent pas sa route lorsqu’elle est en mission. Et sa dernière est des plus délicate puisque, pour sauver sa meilleure amie de l’emprise du maître de Saint-Louis, la "vampire slayer" devra s’allier aux créatures de la nuit, ses ennemis de toujours, et mener à bien son enquête pour enfin défaire le serial killer de vampires.

Nul besoin de s’éterniser sur l’intrigue qui reproduit l’essence même du premier roman de la saga vampirique romancée (plus respectueuse et convaincante que Twilight, doit-on le préciser ?) de l’auteure Laurell K. Hamilton. Plaisirs coupables (tome 1), après avoir connu les honneurs du grand format et de l’édition de poche, prend les atours du roman graphique, comme la saga Twilight avant lui. Chef de file d’une lignée qu’on imagine très longue, ce premier opus bédéesque, s’il transpose avec brio l’univers sombre et cynique des romans originels, constitue une alternative inutile pour l’accro et méga-complexe pour le néophyte. Ce premier graphic novel des aventures d’Anita Blake constitue à ce titre, comme l’indique son intitulé, un "plaisir coupable" à destination des seuls fans de la série livresque. Ce qui est déjà pas si mal...

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage