Critique de film

pub

Aliens vs Predator Requiem

"Aliens vs Predator Requiem"
affiche du film

Les deux plus mythiques franchises de la science fiction, Aliens et Predator, reprennent leur combat sans merci. Cette fois, il sera impossible de leur échapper, leur terrain de chasse étant... la Terre.

pub


Trailer - Aliens vs Predator Requiem (2008)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique d’Alien vs Predator Requiem - Nous sommes des légendes
Par : Romain Mollet

Ca fait 3 ans... 3 ans déjà que nos deux vieux amis du fantastique se sont rencontrés sur grand écran dans un opus quasiment mauvais réalisé par Paul W.S. Anderson. On pensait l’avoir oublié, mais non... AVP-R est pourtant la suite directe du premier opus, reprenant la où on nous avait laissés, c’est à dire à la naissance d’un Predalien, croisement féroce entre les deux bestiaux qui servent de "monstre star" au film.

Seulement cette fois-ci, la Fox semble avoir compris ce que voulait le public, c’est-à-dire pas un film d’aventures dans un temple rempli de bestioles, comme dans le volet précédent, qui avait le cul entre deux chaises (voire même à côté), mais un vrai film bourrin à l’image du Aliens de Cameron et des deux Predator. Si le film parvient à obtenir une véritable ambiance, qui apparaît dès les 15 bonnes premières minutes du film, elle se dégrade parfois à cause d’un scénario pas très éclairé. Si c’est une excellente idée d’avoir fait venir les deux monstres dans un petit village américain (on attendait que ça, bon Dieu !), celle d’avoir voulu s’intéresser aux habitants était assez casse-gueule, ce qui fait que le long du film on suit des personnages courageux, mais sans psychologie et véritables émotions balançant des répliques complètement bateau dignes d’une mauvaise série pour ados. Et le surjeu de l’intégralité des acteurs renforce encore plus cette impression. Heureusement que sont présents d’autres acteurs, costumés cette fois, comme un Predator barbare qui n’a jamais eu autant la classe, des Aliens perfides, et surtout, le Predalien, la nouveauté attendue qui, bien qu’elle ne rénove en rien les sagas, se révèle, euh comment dire,... cool.

Par contre, on ne peut nier que les frères Strause ont habilement su diriger leur sujet d’un point de vue technique. Si on peut leur reprocher que toutes les scènes d’actions se passent la nuit (comme dans tout bon film d’épouvante) et donc que certaines sont maladroites par leur illisibilité, l’ensemble n’en reste pas moins un excellent défouloir, parfois gore, mais jamais réellement stressant... Jusqu’à une fin qui aurait pu être géniale si le marketing n’avait pas eu l’idée de compiler tout le film dans deux bandes-annonces. En effet, si vous avez vu les deux trailers (le sanglant et le tout public), vous savez tout de l’intrigue du film et des scènes d’action (du début jusqu’à la fin), le tout en perd son ampleur, malheureusement.

Les allergiques aux scénariii à la con et à la violence omniprésente peuvent passer leur tour puisque cet AVP-R ne fournit en définitive que de bonnes bastons musclées et des morts omniprésentes.


Critique de Aliens vs Predator Requiem - A quand Snoopy vs Garfield ?
Par : Samuel Tubez
Tags : Extra-terrestres

Aliens vs Predator round 2. Alors, qui c’est qui gagne ? Sûrement pas le spectateur qui n’a qu’une envie à la sortie de la projection : balancer une bombe dans le futal des producteurs et des scénaristes de cette immonde daube !

Dans le paisible vaisseau des predators, un mignon petit prédalien voit le jour. Ayant grave la haine, la bestiole s’en va trucider les chasseurs intergalactiques présents dans l’engin. L’objet non identifié va alors s’écraser sur la Terre et plus précisément dans une petite ville du Colorado. Captant un signal de détresse, un Predator téméraire se rend sur les lieux pour faire un peu de nettoyage.

Et c’est comme ça qu’une poignée d’aliens ainsi qu’un predator atterrissent sur la Terre. Depuis le temps qu’on attendait de voir les créatures de H.R. Giger envahir la Planète bleue ! Eh ben pour le coup, on est carrément dégoûté. On a beau dire que cette suite au film de Paul W. Anderson lui est supérieure, franchement, ça ne se joue pas à grand-chose. Dans Aliens vs Predator Requiem, tout est désolant : les humains ont autant de charisme qu’une bande de moules fraîchement repêchées, les créatures ne sont jamais effrayantes, les combats sont filmés n’importe comment, le montage est aléatoire et il est inutile de mentionner la pauvreté du scénario. Si encore on avait de quoi se réjouir les rétines avec de chouettes FX et des bastons homériques. Mais non ! C’est pas que les maquillages et autres effets visuels soient mauvais, c’est juste qu’ils ne sont jamais mis en valeur. Même chose pour les combats qui sont systématiquement filmés dans le noir, sous une averse et/ou de trop près. On comprend bien qu’il y a quelque chose qui se passe à l’écran mais quoi ? Est-ce un alien qui se frite au Predator ? Ou plusieurs ? Ou bien est-ce ce fameux Prédalien dont on parle tant ? Difficile de vraiment le savoir, je m’en vais revoir les photos de production pour m’en assurer....

A moins de n’avoir vu aucun des films des deux sagas et de ne connaître que les deux spin-off honteux de ces dernières années, je ne vois pas ce qu’on peut trouver d’intéressant à ce film. Aucune tension, aucune terreur, aucune réjouissance, il n’y a rien à sauver. Dans la salle de ciné, tout le monde vous entend crier (de rage), alors restez chez vous, ça ne vaut pas le coup de s’égosiller pour cette daube.


Oeuvres liées

Alien vs Predator (2003)


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 13444 photo 13445 photo 13446 photo 13447 photo 13448 photo 13449 photo 13450 photo 13451 photo 13452
Voir la galerie complète

News associées (1)

septembre 2008
Alien VS Predator
24/09/2008

Récentes critiques

affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016
affiche du film
Wonder Woman
2017
affiche du film
Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
2017
affiche du film
The End
2016
affiche du film
Small Town Killers
2017
affiche du film
The Circle
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage