Séances

AVANT-PREMIÈRE - L’Histoire extraordinaire de Ray Harryhausen

15 décembre 2012 | Par : Chroniqueurs, Damien Taymans

Ray Harryhausen, le titan des effets spéciaux

Par Christophe Triollet

Dès les premières images et malgré les années, la magie opère toujours. La salle est immédiatement captivée par un enchainement d’extraits de films qui renvoient chacun des spectateurs à sa propre histoire. Jason affrontant des squelettes terrifiants dans Jason et les argonautes (1963), Sinbad se mesurant au cyclope dans Le 7ème Voyage de Sinbad (1958) ou encore Persée terrassant la Méduse dans Le Choc des Titans (1981). Vendredi 14 décembre 2012, la Cinémathèque française a projeté, en avant-première parisienne, le documentaire de Gilles Penso et Alexandre Poncet Ray Harryhausen, le titan des effets spéciaux (2011) avec en prime, la présence de Tim Nicholson et Tony Dalton, coproducteurs du film pour la fondation Ray Harryhausen, venus spécialement à Paris avec trois figurines originales dans leurs bagages.

Impressionné par les effets spéciaux de Willis O’Brien réalisés pour King Kong de Cooper et Schoedsack en 1933, Ray Harryhausen développe et perfectionne la technique de l’animation image par image dont il deviendra le Maître reconnu et incontesté. Une technique d’abord appelée « dynamation », néologisme inventé pour se démarquer de l’animation dessinée, puis « stopmotion », aujourd’hui délaissée depuis l’apparition de l’animation numérique. Pourtant, Peter Jackson, James Cameron, Tim Burton ou encore Guillermo del Toro ont tous été guidés et influencés par les réalisations fantastiques de Ray Harryhausen. Les références sont encore nombreuses au sein même des productions actuelles. Tous témoignent, dans ce documentaire, avec affection et s’inclinent très respectueusement devant l’homme qui a bouleversé, malgré lui, l’histoire du cinéma fantastique, notamment en imaginant et en montrant pour la première fois à l’écran, la manière dont pouvaient se déplacer... les dinosaures !

Après 90 minutes de projection, les spectateurs ont été séduits par un film très réussi. Pascal Stervinou, réalisateur de Reptil (2003), présent dans la salle, nous parle avec fascination de ce voyage étonnant dans l’univers merveilleux de ce créateur de rêves : « Pour moi Ray Harryhausen est synonyme de cinéma à l’état pur, d’artisanat et de magie. J’ai eu l’immense plaisir de le rencontrer au festival du film d’aventures à Valenciennes durant lequel je présentais mon court métrage. C’est un artiste incontournable pour qui j’ai beaucoup d’admiration. »

Gilles Penso et Alexandre Poncet sont parvenus à rendre bien plus qu’un hommage à Ray Harryhausen. Ils nous ont montré le lien cinématographique unique qu’il a su tisser entre les différentes générations de professionnels des effets spéciaux, de réalisateurs et de spectateurs qui pourtant, ne connaissent pas toujours son travail et l’influence extraordinaire qu’il a eu et qu’il a encore sur le cinéma d’aujourd’hui.

Pourquoi un documentaire sur Ray Harryhausen ?

Gilles Penso : Parce qu’après avoir vu à la télévision « Jason et les argonautes » et assisté à la projection en salles du « Choc des Titans », j’ai profondément été bouleversé par les films de Ray Harryhausen. Je n’étais plus le même. Je souhaitais comprendre de quelle manière il était possible de donner vie à de simples squelettes. Et puis, le déplacement de la statue Talos dans « Jason » m’a impressionné et m’impressionne d’ailleurs encore toujours aujourd’hui.

Comment a débuté cette aventure ?

Alexandre Poncet : Gilles m’a montré, à trois heures du matin dans un hôtel de Gerardmer, un petit montage du documentaire qu’il commençait à réaliser en m’expliquant qu’il cherchait un producteur sans savoir que je venais de monter ma maison de production. Notre collaboration est née à ce moment-là. Et les difficultés également car il a été très compliqué d’obtenir le financement d’un tel film. Heureusement pour nous, la fondation Ray Harryhausen a été très intéressée par notre projet et s’est impliquée complètement dans l’aventure en le coproduisant et en nous ouvrant leur collection et leurs archives.

A suivre…

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Babysitter
2017
affiche du film
Ça
2017
affiche du film
The Black Room
2016
affiche du film
Spider-Man: Homecoming
2017
affiche du film
Okja
2017
affiche du film
Underworld: Blood Wars
2016

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage